Le bon prix CRM : c’est quoi ?

Le marché du logiciel de gestion de la relation client regorge de solutions pour tous les besoins.
projet crm

Pour bien choisir, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs critères, dont le prix. Ce dernier ne se limite pas à celui de la licence ou de l’abonnement. En effet, la mise en place d’un CRM implique une diversité de dépenses qu’il est nécessaire de cerner pour réussir un tel projet informatique. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos d’un prix d’un logiciel CRM.

Au programme de cet article

Prix CRM : effectuer un cahier des charges

Un CRM doit répondre aux besoins d’une entreprise, mais aussi de ses collaborateurs. Si ce second point n’est pas respecté, la solution risque de ne pas être adoptée. Il est donc primordial de consulter les futurs utilisateurs pour connaître leurs besoins.

Le cahier des charges CRM est un document qui décrit précisément les besoins ainsi que les attentes d’une entreprise et de ses collaborateurs par rapport à un logiciel de gestion de la relation client (GRC). Sa rédaction est une étape incontournable dans tout projet CRM. Permettant de délimiter le périmètre fonctionnel de l’outil, elle aide à évaluer son coût et à faire le meilleur choix. 

Dans le détail, le cahier des charges CRM contient les caractéristiques d’une entreprise, les fonctionnalités souhaitées ainsi que le cas d’usage du futur logiciel. Il sert de référentiel lors des échanges avec les différents prestataires de logiciels sélectionnés. Ces derniers se baseront sur ce document pour établir leur devis.

Envie de connaître les différentes solutions de CRM ?

Qualification du besoin CRM

La rédaction d’un cahier des charges commence par la qualification du besoin CRM. Cela consiste en premier lieu à préciser vos objectifs en matière de gestion de la relation client. Il peut par exemple s’agir de :

  • Améliorer la productivité ;
  • Optimiser le suivi commercial ;
  • Automatiser le marketing ;
  • Augmenter la satisfaction client.

 

En second lieu, il est nécessaire de déterminer les fonctionnalités que votre futur logiciel devra intégrer pour vous permettre d’atteindre ces objectifs. Il est contreproductif d’opter pour une solution qui embarque des fonctionnalités inutiles, car celles-ci peuvent ralentir les utilisateurs. De son côté, un outil qui ne propose pas suffisamment de fonctionnalités ne couvrira pas efficacement vos besoins.

Méthodologie utilisée

fonctionnalites crm

Aucun projet CRM ne se ressemble. Dans tous les cas, le cahier des charges doit être simple et pragmatique. De ce fait, il est nécessaire d’adopter une certaine méthodologie pour le réaliser. Celle-ci comporte 4 phases :

  • Le brainstorming. Il permet d’identifier les problèmes rencontrés en matière de gestion de la relation et les améliorations escomptées ;
  • La définition du périmètre fonctionnel du logiciel CRM. Il est nécessaire de clarifier les objectifs de la mise en place du logiciel et de hiérarchiser les besoins pour déterminer les fonctionnalités indispensables ;
  • La définition du planning et de l’équipe. Il s’agit d’établir un calendrier et de constituer une équipe projet ;
  • L’identification des prestataires CRM. Vous devez lister les éditeurs et les intégrateurs auxquels vous prévoyez de faire appel.

Utilisateurs du CRM

Lors de la rédaction du cahier des charges CRM, il est nécessaire de définir les utilisateurs concernés par la solution. Ceux-ci dépendent de vos objectifs. La mise en place d’un logiciel de GRC vise-t-elle à améliorer votre performance commerciale, votre marketing, votre service client ou encore l’ensemble ?

Une fois les utilisateurs identifiés, renseignez-vous sur leurs attentes et leurs besoins. Pour ce faire, vous pouvez leur faire remplir des questionnaires, organiser des ateliers, mener des interviews, etc. Grâce à une telle démarche, vous aurez la certitude de vous procurer un logiciel qui aura réellement un impact bénéfique sur la gestion de votre relation client et la croissance de votre entreprise.

Définition du cas d’usage du CRM

Permettant de formaliser les besoins, le cas d’usage du CRM représente la traduction fonctionnelle de l’outil. Le définir revient à répondre à 2 grandes questions :

  • Que souhaitez-vous faire avec un logiciel de GRC ?
  • Qu’est-ce que vous n’arrivez pas à faire ou faites mal aujourd’hui et que vous voulez être capable de réaliser grâce à une solution CRM ?

Il est fortement conseillé d’impliquer les utilisateurs finaux du logiciel dans la qualification du cas d’usage. Vous pouvez notamment constituer un panel représentatif en termes de :

  • Fonction (ventes, marketing ou service client) ;
  • Niveau (utilisateurs à l’aise avec les outils informatiques et ceux qui éprouvent de la difficulté à s’en servir) ;
  • Ancienneté (collaborateurs juniors et seniors).

Budget CRM

Votre budget CRM doit aussi être indiqué dans le cahier des charges du logiciel. Plus exactement, il sera nécessaire d’en prévoir 2 types :

  • Le budget non récurrent. Il regroupe toutes les dépenses engagées dans la rédaction du cahier des charges, du cadrage, de l’implémentation, de la formation et de la conduite du changement ;
  • Le budget récurrent. Il se rapporte principalement aux licences ou aux abonnements, au contrat de maintenance corrective et évolutive ainsi qu’au support.

Veillez à détailler au mieux les différents postes de dépenses. Cela vous mettra à l’abri des mauvaises surprises et vous aidera à anticiper les éventuels surcoûts.

rentabilite projet crm

Prix CRM : sur quoi sont-ils basés ?

Découvrez pourquoi établir un budget CRM

Le prix CRM varie tout d’abord selon la catégorie à laquelle appartient le logiciel. On en distingue 3, à savoir :

Comptant nombre de points communs avec un logiciel de gestion commerciale, il permet de gérer toutes actions visant à transformer un prospect en client. Son prix dépend essentiellement de la taille de votre équipe commerciale ;

Il est surtout utilisé pour gérer des listes de clients ainsi que des campagnes marketing, définir des segments et mettre en place des scénarios de marketing automation. Son prix est surtout fonction du nombre de contacts à gérer ;

Ce type de solution sert à gérer l’ensemble des interactions de vos clients avec votre service client. Donnant accès à l’historique relationnel d’un client, il permet de mieux traiter les tickets et d’optimiser les actions commerciales. La taille de l’équipe de service client est la principale variable qui détermine son prix.

D’autre part, plusieurs autres éléments influent sur le coût d’un CRM.

Fonctionnalités

Les fonctionnalités proposées sont plus ou moins nombreuses en fonction du CRM. En voici quelques exemples :

  • La gestion des contacts ;
  • La gestion des opportunités ;
  • La gestion des campagnes marketing ;
  • L’automatisation des flux de travail ;
  • Les analyses.

 

Les fonctionnalités peuvent avoir un impact sur le coût global d’un logiciel de GRC. Généralement, plus il y en a, plus le prix CRM sera élevé. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’analyser scrupuleusement vos besoins en matière de fonctionnalités. De cette manière, vous éviterez de dépenser inutilement de l’argent dans des fonctionnalités que vous n’utiliserez pas. 

Fonctionnalités

Les fonctionnalités proposées sont plus ou moins nombreuses en fonction du CRM. En voici quelques exemples :

  • La gestion des contacts ;
  • La gestion des opportunités ;
  • La gestion des campagnes marketing ;
  • L’automatisation des flux de travail ;
  • Les analyses.

Les fonctionnalités peuvent avoir un impact sur le coût global d’un logiciel de GRC. Généralement, plus il y en a, plus le prix CRM sera élevé. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’analyser scrupuleusement vos besoins en matière de fonctionnalités. De cette manière, vous éviterez de dépenser inutilement de l’argent dans des fonctionnalités que vous n’utiliserez pas. 

Licences et abonnements

Il existe 2 modes d’hébergement possibles pour les logiciels CRM :

On premise ou sur site

C’est le mode de déploiement historique. Un CRM on premise sera installé et exploité sur les propres serveurs et ordinateurs de votre entreprise. Il implique l’achat de licences auprès de l’éditeur ;

Cloud

Ce type de CRM ne requiert aucun déploiement sur site. Hébergé sur les serveurs d’un fournisseur externe, il est accessible grâce à un navigateur web. Pour en bénéficier, il convient de souscrire un abonnement mensuel ou annuel.

Les fournisseurs de CRM proposent souvent différentes options de licences et d’abonnements, avec des niveaux de fonctionnalités et de support variables, ce qui peut influencer le prix.

Nombre d'utilisateurs

gestion marketing

Le nombre d’utilisateurs qui auront accès au CRM peut affecter le coût, car certains fournisseurs facturent par utilisateur. C’est particulièrement le cas pour les solutions destinées aux équipes commerciales et aux agents du service client. Il faut noter qu’un utilisateur fait référence à toute personne au sein de votre entreprise qui se connecte au logiciel en son nom propre.

Le plus souvent, le prix CRM augmente à mesure que le nombre d’utilisateurs s’accroît. Ceci étant, il existe des outils dont le tarif est dégressif. Plus les utilisateurs se multiplient, plus la somme à payer par utilisateur diminue. Enfin, pour d’autres logiciels CRM, il faut prévoir un budget fixe par palier.

Personnalisation et intégrations

La possibilité de personnaliser le CRM en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise, ainsi que les intégrations avec d’autres systèmes ou applications, peuvent avoir un impact sur le prix. Nécessitant des développements spécifiques, l’ajout de champs ou de fonctionnalités entraîne forcément des frais supplémentaires.

D’autre part, beaucoup de solutions CRM proposent une pléthore d’intégrations, mais ces dernières ne sont généralement pas toutes comprises dans le prix de la licence ou de l’abonnement. Ainsi, vous devrez débourser un supplément pour accéder à un nombre d’intégrations plus important. Parfois, la mise en place d’un connecteur sur-mesure est aussi nécessaire, ce qui occasionne un nouveau coût. Pour vous en prémunir, assurez-vous que le logiciel que vous souhaitez adopter comporte une API qui rendra possible sa connexion avec d’autres outils.

Support et maintenance

Le support et la maintenance sont indispensables en cas de mise en place d’un CRM au sein de votre entreprise. Le premier permet d’être pris en charge par des techniciens informatiques en cas de difficultés d’utilisation ou de problèmes techniques. Quant à la seconde, elle permet de limiter les pannes et les bugs et de corriger les incidents. Elle sert aussi à faire évoluer le logiciel en fonction des avancées technologiques, améliorant ainsi ses performances.

Les coûts associés aux services de support et de maintenance fournis par le fournisseur peuvent être inclus dans le prix global du CRM. Dans certains cas, en revanche, il est nécessaire d’adhérer à une offre additionnelle pour en bénéficier. Celle-ci peut être proposée sous forme d’option. Il est également possible qu’elle soit facturée au temps homme ou encore à l’unité.

service client crm

Coûts de mise en œuvre et de formation

C’est au cours de la mise en œuvre d’un CRM que sont réalisés les paramétrages et les développements visant à aboutir à une solution personnalisée qui répond parfaitement à vos exigences. La migration des données des anciens outils vers le nouveau système est aussi effectuée durant cette étape. En outre, la formation des utilisateurs, indispensable étant donné qu’elle leur permet d’apprendre à tirer pleinement profit du logiciel, se déroule en parallèle.

La mise en œuvre initiale du CRM, y compris la configuration, la migration des données et la formation des utilisateurs, peut entraîner des coûts supplémentaires. S’agissant particulièrement de l’installation du système, le budget à prévoir équivaut au moins à celui alloué pour son utilisation sur une année.

Infrastructures et hébergement

Si le CRM est hébergé sur site ou dans le cloud, cela peut influencer les coûts en termes d’infrastructures, de serveurs et de maintenance. Dans le cas d’une solution on premise, vous devrez acquérir le matériel approprié pour l’installation et l’exploitation. Il vous faudra par ailleurs prendre en charge la maintenance du logiciel. Cela suppose de disposer en interne des ressources nécessaires pour une telle tâche.

Avec un CRM hébergé dans le cloud, en revanche, vous n’aurez pas à investir dans du matériel spécifique sachant que vous louerez les serveurs auprès du prestataire de services. Sachez également que la maintenance sera en grande partie assurée par ce dernier. Pensez cependant à prévoir un budget additionnel pour bénéficier de certaines garanties ou d’un plan de sauvegardes supplémentaires.

Découvrez comment migrer votre CRM dans le cloud

Évolutivité et flexibilité

L’évolutivité et la flexibilité constituent des critères de choix majeurs d’un logiciel CRM. Vous avez tout intérêt à opter pour un outil capable d’évoluer en même temps que vos besoins et d’accompagner la croissance de votre entreprise. De cette manière, vous ne serez pas contraint de changer de solution, car celle que vous avez mise en place ne sera plus adaptée au bout d’un certain temps.

D’autre part, il s’avère judicieux de miser sur un CRM facilement personnalisable et utilisable sur différents supports, y compris les appareils mobiles. C’est crucial pour améliorer votre productivité. Il faut toutefois noter que les solutions CRM offrant une évolutivité et une flexibilité pour s’adapter à la croissance de l’entreprise peuvent avoir un impact sur les coûts à long terme.

Options de tarification

Certains fournisseurs proposent différentes options de tarification telles que :

  • Les tarifs mensuels. Les entreprises doivent régler tous les mois un montant précis avec ce type de tarification ;
  • Les tarifs annuels. La facturation intervient seulement une fois par an. Les tarifs annuels sont généralement moins chers lorsqu’ils sont rapportés au mois en comparaison des tarifs mensuels ;
  • Les tarifs basés sur l’utilisation. Ici, il n’existe pas de prix fixe, mais les entreprises sont facturées en fonction de l’utilisation qu’elles font d’un logiciel CRM sur une période déterminée.

 

L’option de tarification choisie peut donc influencer le coût total d’un outil de GRC.

Retour sur investissement (ROI) et valeur ajoutée

Il est important d’évaluer le retour sur investissement potentiel d’un CRM. Pour rappel, le ROI est un indicateur qui permet de mesurer la rentabilité du logiciel mis en place. Il est rare d’observer des bénéfices financiers immédiatement. En représentant le retour sur investissement sur plusieurs années, vous pourrez déterminer le moment à partir duquel les gains procurés par l’outil compensent tous les coûts liés à son déploiement. Ces derniers pouvant être rédhibitoires, connaître le ROI facilite la décision d’investir dans un CRM.

À noter que certains bénéfices ne sont pas directement financiers. Ceci étant, ils contribuent à l’amélioration de votre chiffre d’affaires. C’est particulièrement le cas de la valeur ajoutée que le CRM peut apporter en termes d’efficacité, de productivité accrue et d’amélioration de la satisfaction client. Pensez également à l’évaluer.

Quels sont les coûts à anticiper ?

Comparatif CRM

Beaucoup d’entreprises sous-estiment le coût réel d’un projet CRM. En effet, elles le calculent en se basant uniquement sur le prix de la licence ou de l’abonnement. D’autres prennent en compte les dépenses induites par l’implémentation de la solution, mais ce n’est pas suffisant.

Certes, cette phase représente une part importante du budget total. Elle exige de faire intervenir une équipe d’experts qui se chargera de paramétrer le logiciel, les processus, les parcours utilisateurs, etc. Il faut cependant savoir que le coût d’un logiciel de GRC ne se limite pas à son achat ou à sa location ainsi qu’à son implémentation.

Cette dernière doit être précédée d’une phase de réflexion et de cadrage. Par ailleurs, il faut qu’elle soit suivie de certaines étapes. Ces différents échelons entraînent des coûts non négligeables. Il est toutefois essentiel de les respecter, car c’est seulement de cette manière que vous pourrez garantir la réussite de votre projet CRM.

La sélection du logiciel CRM

La sélection d’un logiciel de GRC s’effectue le plus souvent sur un appel d’offres, en particulier pour les PME et les ETI. Cette procédure est généralement pilotée par des consultants CRM. Elle comporte plusieurs sous-étapes, dont :

  • La définition du périmètre à couvrir ;
  • La qualification du besoin ;
  • La rédaction du cahier des charges ;
  • Le benchmark des solutions existantes ;
  • La demande de proposition (Request For Proposal ou RFP).

 

Selon vos besoins, vous devrez débourser entre 6 000 et 50 000 euros dans la phase de la sélection de votre logiciel CRM pour que celle-ci soit réalisée correctement.

Le déploiement du logiciel CRM

Le déploiement d’un CRM est une étape technique, notamment si la taille de votre entreprise est importante et que vous avez choisi une solution dotée de fonctionnalités avancées. Dans une telle situation, vous devez absolument faire appel à un intégrateur. Parfois, l’éditeur du logiciel propose également de s’occuper lui-même de sa mise en place.

Dans tous les cas, le déploiement de l’outil sera facturé par le prestataire avec lequel vous avez choisi de collaborer. Le coût de cette étape est une fois encore conséquent. Comptez en moyenne 5 000 euros pour un CRM simple, contre plus de 60 000 euros pour un outil sophistiqué.

La formation des utilisateurs et la conduite du changement

Un logiciel CRM ne servira à rien s’il n’est pas utilisé. Pire, vous aurez dépensé inutilement de l’argent. La formation des utilisateurs permet de prévenir ces problèmes. Par souci d’économies, certaines entreprises font l’impasse sur cette étape. Pourtant, elle aide les utilisateurs à comprendre le fonctionnement de l’outil et ses avantages sur leur travail.

La formation facilite de ce fait la prise en main du CRM. De plus, elle amoindrit la résistance au changement et accélère l’adoption du nouveau logiciel par le plus grand nombre. En effet, vos collaborateurs seront plus enclins à utiliser la solution de GRC au quotidien s’ils sont conscients des bénéfices qu’elle apporte. Le coût de la formation peut aller jusqu’à plus de 30 000 euros pour un CRM avancé. Nous vous conseillons aussi de lire notre article sur les différences entre ERP et CRM.

La maintenance du logiciel CRM

Les pannes et les bugs d’un CRM sont susceptibles d’occasionner d’importants coûts pour votre entreprise. Vous pouvez les éviter grâce à la mise en place d’un dispositif de maintenance. Si vous choisissez une solution cloud, la maintenance est généralement incluse dans le prix CRM. Les prestations en la matière varient cependant d’un éditeur à un autre. Veillez par conséquent à vérifier minutieusement les garanties proposées.

Lorsque aucune offre de maintenance n’est comprise dans le prix du logiciel, vous devrez vous en charger vous-même ou externaliser la tâche. Le budget à prévoir oscille en moyenne entre 2 000 et 30 000 euros.

crm et marketing relationnel

Prix CRM : tout savoir !

On l’a vu, l’adoption d’un CRM entraîne différents coûts. Certains sont directs. Ce sont des coûts explicites, à l’instar de celui induit par :

D’autres coûts sont plus difficiles à identifier. On parle de coûts indirects ou cachés. Ils sont regroupés avec les coûts directs dans ce qu’on appelle coût total de possession (Total Cost of Ownership ou TCO). Il est primordial de déterminer précisément ce dernier, car il s’agit de la première étape du calcul du ROI. De plus, connaître l’intégralité des coûts liés à un logiciel CRM améliorera le découpage de votre budget et la pertinence de vos comparatifs budgétaires.

Les dépenses cachées liées à l’adoption d’un CRM

Les coûts cachés liés à l’adoption d’un CRM sont ceux qui ne sautent pas immédiatement aux yeux. Tel est notamment le cas des dépenses provoquées par :

  • Les modules supplémentaires. Tous les modules d’un CRM ne sont pas forcément compris dans son prix. Pour accéder à des briques logicielles spécifiques ou plus avancées, il est souvent nécessaire de débourser un montant additionnel ;
  • Le nettoyage de la base de données. Cette opération vise à supprimer les fichiers inutiles qui occupent de l’espace dans le CRM et affectent ainsi sa rapidité. Elle est rarement incluse dans le prix du logiciel ;
  • Le support téléphonique permanent. Ce service est généralement proposé en option ;
  • Les opérations de déblacklistage. Toujours payantes, ces dernières sont effectuées par les éditeurs et permettent de remédier au blacklistage par des fournisseurs d’accès à Internet ou par des clients de messagerie.

Est-ce que le prix CRM varie en fonction de la taille de l’entreprise ?

Le coût d’un logiciel varie en fonction de la taille de l’entreprise qui souhaite mettre en place un logiciel de GRC. En guise d’illustration, pour une TPE employant jusqu’à 10 collaborateurs, il faudra prévoir au cours de la première année :

  • 6 500 euros pour la sélection du logiciel ;
  • 1 800 euros par an pour le prix CRM ;
  • 5 000 euros pour le déploiement ;
  • 2 500 euros pour la formation des employés ;
  • 2 500 euros pour la maintenance.

Les années suivantes, les dépenses tourneront autour de 4 300 euros par an, les postes de coûts comme la sélection du logiciel, le déploiement et la formation des utilisateurs étant supprimés. Pour sa part, une PME comptant 50 utilisateurs devra débourser la première année :

  • 15 000 euros pour la sélection du logiciel :
  • 30 000 euros par an pour le prix CRM ;
  • 15 000 euros pour le déploiement ;
  • 6 000 euros pour la formation des employés ;
  • 10 000 euros pour la maintenance.

Les dépenses baisseront à 40 000 euros par an les années suivantes.

Faut-il envisager les CRM gratuits ?

Les CRM gratuits donnent accès à très peu de fonctionnalités. Ils peuvent convenir pour couvrir des besoins basiques. Ce type de logiciel de GRC s’adresse surtout aux indépendants et aux PME. Les utilisateurs remarqueront toutefois rapidement les limites en matière d’automatisation des flux de travail. Ils constateront aussi qu’un CRM gratuit occasionne des coûts de développement ou de maintenance plus élevés. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions payantes correspondant au budget des indépendants et des petites structures.

Pour les grandes entreprises, les CRM gratuits ne sont définitivement pas appropriés. En effet, celles-ci recherchent le plus souvent une solution en mesure de gérer tous les aspects de la relation client. Avec ses fonctionnalités limitées, un outil gratuit n’en est pas capable.

Gestion de la relation client

Prix CRM : top 5

Les CRM représentent le plus gros marché de logiciels au monde à l’heure actuelle. Ils connaissent une croissance soutenue. Leur marché était estimé à 51 milliards de dollars en 2021. D’après la société de conseil Gartner, il devrait progresser de 14 % par an pour dépasser 80 milliards de dollars en 2025.

En tout cas, les éditeurs CRM ne cessent de peaufiner leurs offres, donnant ainsi naissance à des solutions toujours plus technologiques et embarquant de plus en plus de fonctionnalités. Par ailleurs, ils multiplient les outils à destination des TPE et des PME, mais aussi des structures de grande taille. Il existe ainsi aujourd’hui une large gamme de logiciels de GRC ainsi qu’une vaste fourchette de prix CRM. Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez être sûr de trouver un logiciel de gestion de la relation client adapté à votre budget. Voici la liste des 5 meilleurs CRM en vente sur le marché avec leurs tarifs.

SalesForce

Salesforce

L’éditeur américain Salesforce figure parmi les leaders du marché mondial du CRM. Son outil de GRC est reconnu pour sa large couverture fonctionnelle et sa souplesse. Selon la taille de votre entreprise et vos besoins, vous avez le choix entre 4 plans tarifaires :

 

  • Essential. Coûtant 25 euros par utilisateur par mois, cette offre permet de bénéficier d’un CRM prêt à l’emploi dont l’utilisation est limitée à 10 personnes ;
  • Professional. Facturée 75 euros par utilisateur par mois, cette offre donne aussi accès à un logiciel prêt à l’emploi, mais ne comprend cependant aucune limite de nombre d’utilisateurs. Par ailleurs, elle donne accès à plusieurs fonctionnalités supplémentaires ;
  • Enterprise. Mettant à votre disposition un logiciel personnalisable pourvu de fonctionnalités d’automatisation additionnelles, cette offre coûte 150 euros par utilisateur par mois ;
  • Unlimited. Cette offre permet de bénéficier des mêmes fonctionnalités que celles incluses dans le plan tarifaire précédent. À cela s’ajoute une assistance privilégiée lors de la configuration du CRM. Le coût à prévoir est de 300 euros par utilisateur par mois.

HubSpot CRM

Hubspot

HubSpot CRM est disponible dans une version gratuite qui donne accès à des fonctionnalités basiques indéfiniment. Pour l’offre payante, le tarif dépend du nombre de contacts à gérer. Il faut noter que vous pouvez aussi moduler votre abonnement à ce logiciel en fonction de vos besoins en matière de ventes, de marketing et de service client.

Ceci étant, HubSpot CRM propose également plusieurs offres groupées :

  • Starter. Commençant à 41 euros par mois, cette offre permet de gérer une liste de 1 000 contacts. Son prix passe à 2 915 euros par mois pour 80 000 contacts ;
  • Pro. Coûtant entre 1 474 et 4 574 euros par mois, cette offre convient pour gérer 1 000 à 80 000 contacts ;
  • Entreprise. Le prix de cette offre qui permet de gérer jusqu’à 1 million de personnes varie de 4 600 à 5 217 euros par mois.

Ces tarifs correspondent à un abonnement annuel. Ils sont majorés si vous souhaitez vous engager au mois.

Microsoft Dynamics 365 CRM

microsoft dynamics 365

Microsoft Dynamics 365 CRM est l’un des outils de GRC les plus populaires dans le monde. Cette solution a la particularité de convenir aux entreprises de toutes tailles. Elle se démarque également par sa richesse fonctionnelle. D’autre part, ce logiciel est hautement personnalisable, très flexible et évolutif. En outre, il peut être utilisé par toutes les équipes de votre entreprise. 

En effet, il regroupe 3 modules, à savoir :

  • Sales pour les commerciaux ;
  • Marketing pour les marketeurs ;
  • Customer Service pour les agents du service client.

Dynamics for Sales coûte :

  • 60,80 euros par utilisateur par mois pour Sales Profesionnal ;
  • 88,90 euros par utilisateur par mois pour Sales Enterprise ;
  • 126,40 euros par utilisateur par mois pour Sales Premium ;
  • 121,76 euros par utilisateur par mois pour Microsoft Relationship Sales.

Pour sa part, le prix CRM Dynamics for Marketing démarre à 1 404,10 euros par client par mois. Enfin, pour profiter de Dynamics for Customer Service, il faut compter :

  • 46,80 euros par utilisateur par mois pour Customer Service Professional ;
  • 88,90 euros par utilisateur par mois pour Customer Service Enterprise ;
  • 88,90 euros par utilisateur par mois pour Field Service ;
  • 60,80 euros par utilisateur par mois pour Remote Assist.

Monday CRM

monday logo

Monday CRM est une solution complète qui optimise la gestion du pipeline des ventes. Il existe une version gratuite utilisable sans limites de temps, mais restreinte à 2 personnes ainsi qu’à une liste de 1 000 prospects. Si cela ne répond pas à vos besoins, l’une des offres payantes devrait vous convenir :

  • Le plan Basic coûte 10 euros par utilisateur par mois. Il permet de gérer une liste de prospects illimitée ;
  • Le plan Standard coûte 14 euros par utilisateur par mois. Il offre plusieurs fonctionnalités supplémentaires ;
  • Le plan Pro coûte 24 euros par utilisateur par mois. Il donne accès à des fonctionnalités avancées en matière d’analyse et de prévisions des ventes ;
  • Le plan Entreprise met entre autres à votre disposition des fonctionnalités avancées en matière de sécurité. Son prix est communiqué sur devis.

 

Ces différents tarifs correspondent aussi à un abonnement annuel.

Zoho CRM

Zoho CRM

Zoho CRM est un outil de GRC hébergé dans le cloud. Ce logiciel est disponible dans une version gratuite pour les TPE. Donnant accès à des fonctionnalités basiques, cette offre est limitée à 3 utilisateurs. Par ailleurs, Zoho CRM est décliné dans 4 niveaux d’abonnement standard :

  • Le plan Standard coûte 14 euros par utilisateur par mois ;
  • Le plan Professionnel coûte 23 euros par utilisateur par mois ;
  • Le plan Entreprise coûte 40 euros par utilisateur par mois ;
  • Le plan Ultime coûte 52 euros par utilisateur par mois.

Il existe en outre une version haut de gamme de ce logiciel : Zoho CRM Plus. Cette solution permet de bénéficier de fonctionnalités d’analyse de données plus avancées ainsi que d’intégrations grâce auxquelles il est possible de centraliser le marketing par e-mail et sur les réseaux sociaux. Elle est facturée 69 euros par utilisateur par mois.

Articles liés
puzzle
Intégrateur CRM pour PME : solutions et bénéfices pour votre entreprise
Découvrez comment un intégrateur CRM peut révolutionner votre PME : solutions personnalisées, efficacité accrue, sécurité des données. Boostez votre relation client dès maintenant ! …
statistiques incidents
Maîtriser la Gestion des Incidents : Stratégies et Outils pour un Support Client Efficace
Découvrez comment transformer les incidents en opportunités avec notre guide complet sur la gestion des incidents en support client. Apprenez les stratégies infaillibles et explorez les outils révolutionnaires pour améliorer votre service et dépasser …
livre sur le service client
Comment améliorer votre support client grâce à un Outil de Ticketing avancé
Découvrez comment transformer votre support client ! Grâce à notre outil de ticketing avancé, vivez l’expérience d’une gestion de requêtes client révolutionnée. Prêt pour le changement ? …
Contactez un de nos experts

Nos experts sont à votre écoute pour votre projet CRM.

Parlons ensemble de vos besoins et faites confiance à une expertise de 20 ans dans le CRM.

contact lcrm

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Dossier - Projet CRM

Assurez-vous du succès de votre projet CRM avec ce guide complet

  • Hidden
    {embed_url}

Votre comparatif CRM 360°

Découvrez notre comparatif CRM et faites un choix éclairé pour votre futur CRM.

  • Hidden
    {embed_url}

Guide CRM

Découvrez notre guide CRM exclusif afin de lancer votre futur projet CRM sereinement.

  • Hidden

Téléchargez votre Toolbox (Boîte à outils) CRM pour lancer votre projet CRM !

TOP 5 des erreurs à eviter pour l'integration CRM

5 préjugés sur l'outil CRM

  • Hidden
    {embed_url}

Modèle de Cahier des Charges CRM

Remplissez dès à présent notre modèle de cahier des charges CRM et dressez le bilan de votre société et de vos besoins en CRM.

  • Hidden
    {embed_url}

Livre Blanc Commercial

Augmentez l’efficacité de vos équipes commerciales grâce à notre Livre Blanc Microsoft Dynamics 365.
  • Hidden
    {embed_url}